Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 06:43

 

Les ailes de Matin Bleu connaissent un problème de qualité de tissus!

 

 

12 aile déployée

 

 

Il était temps d'arriver!

La veille de leur arrivée,Guy apercoit une déchirure sur le haut de l'aile avant. La mer est assez mauvaise, il n'est pas possible d'envisager une réparation sur place, ils décident de terminer en réduisant un peu la toile pour limiter les efforts sur le haut des ailes.

 

Difficile à comprendre, Guy a refait le haut des ailes avant de partir de Nouvelle Calédonie. Il a acheté le tissu à Polyant, même qualité, même grammage que le reste  de la voile dont la tenue est  toujours correcte même si le tissu commence, après plus de 50 000 milles et 6 ans de vie tropicale, à montrer des signes de fatigue.

 

Le lendemain, Guy auptosie les ailes. Le tissu se déchire à la main.  Ce n'est même pas réparable. Il faut  refaire la partie "neuve".

Explication: Polyant a travaillé avec un fabriquant de fibres qui n'a pas fourni la qualité demandée. Un lot de tissu a posé problème et chic! Guy a justement acheté à ce moment là.

 

La prudence ne paie pas toujours. Il n'aurait surement pas été embété s'il n'avait pas voulu partir avec le haut des ailes neuves en prévision des tempêtes du sud.

 

Alors, Matin Bleu aux ailes déplumées n'a pu participer à la regate de Peter!



 

Et maintenant, que vont-ils faire? arthur decoupe la voile

Il ne reste que 1300 milles.

Dérisoire !

Mais sans aile,

ce n'est pas possible.

 

Après réflexion,nous avons tiré de nombreux plans sur la comète et avons opté pour une réparation rapide et succinte avec les moyens du bord.

 

 

 

Donc, Guy a trouvé du tissu d'occas chez le voilier qui avait un  génois a proposé.

Ils ont déjà démonté les ailes

découpé le tissu

Guy attaque la couture aujourd'hui.

 

 

matin bleu au port de hortaMatin Bleu, repérable a ses 2 mats non haubanés et à ses housses jaunes,  se prélasse dans le port de Horta. Enfin à plat après cette remontée de l'atlantique au près.

Cette année, sécheresse en France, tornades meurtrières aux USA, vent dans l'atlantique nord inhabituel.

Le retour des Antilles n'est pas aisé, d'après les bateaux faisant escale à Horta.Le vent constant de nord est en atlantique est une anomalie.

 

Pas de panique et continuons à battre les records d'emission de CO2!!!

 

 

Enfin, Guy m'a fait parvenir quelques photos.

Un article sur Horta va suivre, rapidement, si, si!!!

et un autre sur le bilan de la traversée sud Chili Açores

 

L'équipage de Matin Bleu peut lire vos messages et commentaires en direct, alors à vos claviers.


A très bientôt

Maryline


Repost 0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 13:50

 

 Matin Bleu arrivera t-il à temps pour la regate de Peter?

 

 

Toujours en navigation, Matin Bleu n'a eu que du vent nord est plus ou moins nord, parfois est depuis Natal. Alors, malgré les qualités de Matin Bleu, la remontée se fait lentement.

Ils espèrent toucher terre vendredi soir.

Ils devraient être sur la ligne de départ de la regate de Peter à Horta , samedi à 13h30. Alain et Cathy viendront compléter l'équipage.

 

Dès leur arrivée, j'écrirai un article bilan sur cette traversée.

à très bientôt

MarylineDSC 0301

Repost 0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 12:47

 

 La remontée de l'Atlantique Nord toujours au près

 

 

CCF20052011_00000.jpg

Les açores à moins de 800 milles

 

 

Vent de Nord Est quasi constant depuis le départ du Brésil  Ils ont effectué la remontée de l'Atlantique le plus souvent au près. Depuis Natal, plutôt au bon plein mais le temps leur parait long.

La moyenne ne décoiffe pas vu les conditions. Matin Bleu parcourt environ entre 150 à 170 milles par 24 heures selon la force du vent et l'etat de la mer.

Pour les jours prochains, de l'Est est annoncé. Le vent tournera au nord avant leur arrivée sur Horta. Mercredi soir, ils devraient boire une bière chez Peter avec Cathy et Alain. 

 

Une regate se déroule samedi 28 mai sur Horta, Matin bleu devrait y pointer le bout de son aile.


 

guy-et-mathieu-dans-la-glace.JPG

 

  Ces derniers jours, Ils ont connu presque toutes les saisons passant de l'été au printemps et connaissant de nouveau le froid. Ils ont ressorti : couvertures, polaires et cirés.

 

Les conditions ne sont pas aussi dures que dans le grand sud mais ils sont bien entrés dans l'atlantique nord en quittant rapidement la douceur des tropiques.

 

 

 

 

Guy et Mathieu dans les canaux de Patagonie 

 

Ils commencent à penser à l'arrivée. Les jours qui grandissent leur indiquent que l'été les attend en France. Ils espèrent vous revoir, tous, prochainement.

 

Une pensée pour Guy de Trois Océan qui va bientôt quitter la Nouvelle zélande pour les Gambiers, soit la traversée du pacifique sud un peu tard en saison. Les conditions risquent d'être plus musclées que celles rencontrées par Matin Bleu.

 

Caramba est bien arrivé à Tahiti. La traversée Nouvelle Zélande , Polynésie s'est faite un peu trop au près et  avec des nuages un peu trop actifs.

 

La semaine prochaine, nous devrions avoir des photos de nos navigateurs sur les quais de Horta, où ils devraient dessiner deux ailes fendant l'air.

Maryline


Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 15:56

 

Natal et ses belles plages sont déjà loin !

 

15 navigation ilot maitre

Départ sous les nuages, Natal n'est plus qu'un souvenir

 

 

Naviguer dans les tropiques, même avec des grains, restent un plaisir rare. Surtout après la tempète qu'ils ont connue au départ de la remontée de l'atlantique sud.

Guy a pu me donner des précisions que les mails ne permettent pas.


Matin Bleu a subi des vents entre 50 et 60 noeuds pendant environ 12 heures. Le problème était la houle qui était très creuse mais aussi très courte ( plateau continental et vagues en formation). Matin Bleu avancait entre 20 à 25 noeuds surfant sur des déferlantes dont une a couché le voilier.  Est ce ne vague scélérate ou une erreur du pilote qui s'est fait piéger?

Guy essayait de dormir dans la cabine et il s'est retrouvé avec le barographe dans les mains pendant que des objets valsaient autour de lui. Mathieu n'a du son salut qu'à la protection fermant le cockpit.

 

bimini a prendre

Les vagues se sont peu à peu alongées. Matin Bleu a pu cavaler sans danger dans une mer qui se calmait ainsi que le vent qui est redescendu vers les 40 noeuds.

Guy et ses équipiers voulaient connaitre le Grand Sud ... ils ont appris que les conditions pouvaient rapidement devenir dangeureuses.

 

 

 

 

CCF10052011_00001.jpg

La route parcourue depuis le 7 mai , départ de Natal

 

 

Les derniers jours de la remontée ont été agréables avec enfin du vent de travers. Ils ont fini les derniers milles en déboulant sur Natal à plus de 10 noeuds ( grâce aussi à un courant portant )

 

Natal, étape trop rapide semble t-il car nous n'aurons pas de photos à admirer

Est ce les filles trop jolies, le rhum trop corsé  ....!

Mathieu a perdu son ordi juste avant le départ avec les quelques photos prises.

Arthur a apprécié les vagues brésiliennes. Il a surfé tous les après midi.

Guy a fait quelques entretiens indispensables : révision du pilote, réparation de la latte du dernier ris  des ailes qui a un peu souffert avec les vents à plus de 50 noeuds.

 

 

Natal est une ville qui se modernise, les produits importés coutent chers

Guy a préféré le Chili et le contact avec la population.

Il n'a pas trouvé les brésiliennes très belles, Mathieu sûrement plus.

 

 

Ils ont passé l'équateur et se trouvent maintenant dans le même hémisphère. Matin Bleu avait oublié la saveur de l'atlantique nord, lieu de ses premiers milles.

 

Le retour au bercail est bien amorcé. Il reste environ 2000 milles avant Horta et les retrouvailles avec Eolica.

Tu devrais les voir débarquer bientôt, Alain!

Pour l'instant, ils font du près... comme d'hab! Mathieu a l'impression que c'est la seule allure...      

On oublie vite les navigation faites au portant !!!!!

 

Excusez - moi pour le silence radio de ces derniers jours. La vie terrienne est assez prenante.

A la semaine prochaine

Maryline

 

 

 

 

 

Repost 0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 06:57

 

Une escale bien méritée

 

 

Hier soir, Matin Bleu a replié ses ailes pour quelques jours d'escale à Natal

Soleil, Musique, jolies filles et rhum!!!

L'équipage a bien mérité un peu de plaisir terrien.

 

 

 

mugardos--promenade-044.jpg

 

Guy devrait croiser la route de Bob,son ancien patron à la YES à Port Camargue

avant le premier voyage, soit années 88 / 90.

Bob remonte son bateau sur les Antilles.

 

 

Dès que j'ai plus d'infos, je vous les communiques ainsi que les photos

de la traversée et des belles plages du nord du Brésil

 

 

à bientôt Maryline

 

 

Repost 0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 13:43

 

 

 cela sent bon la terre, le rhum et la vanille!

 

 

CCF22042011 00000

Depuis 4 jours, enfin du vent d'est qui permet d'avancer sans trop souffrir!

 

Matin Bleu se rapproche de sa prochaine escale: Natal.

Il est aujourd'hui à 16°59 sud et 36°32 ouest

L'équipage est ravi de pouvoir, bientôt, dormir à plat pendant quelques jours, de manger des légumes frais. Le vent en passant de nord à l'est leur a permis d'ouvrir un peu les ailes de Matin Bleu et de moins lutter contre les éléments. Ils ne sont plus qu'à 600 milles de Natal soit environ 4 jours.

 

 

 

 

arthur dans cockpit

 

 

 

Les tropiques cela a du charme

farniente au soleil

 

même si les grains ont fait leur apparition

demandant plus de vigilence de la part de l'équipage

 

 

 

 

 

 

 

 

coryphene.JPG

 

 

Parfois un poison améliore le menu

 Arthur a péché, avant hier, un espadon à la chair rose et fine.

Un vrai régal!

 

 

 

 

 

 

 

                        ici, une daurade coryphène à partager entre amis!

 

 

 

 

oiseaux pécheurs

 


 

Les oiseaux apprécient aussi les restes du poisson

 

L'équipage attendent l'escale de Natal avec impatience pour sortir de la monotonie de cette longue remontée des cotes de

l'Amériques du Sud

 

 

 

 

 

 

 

Matin Bleu et son équipage vous souhaitent une bonne fête de Paques

L'équipe à terre aussi


 

à la semaine prochaine

Maryline

Repost 0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 15:40

 

 Matin Bleu Slalome entre les depressions

 

carte-avancee-bresil.jpg

30°28 sud et 40°29 ouest en face de PortO Alegre - Brésil -

 

 

Entre les 40° et les 30° sud, les conditions météos sont aléatoires. Les dépressions du sud viennent lécher l'anticyclone qui stationne  entre les cotes de l'Amérique du Sud et de  l'Afrique. Le vent est changeant, versatile, soufflant souvent du nord. Alors la navigation s'est faite au moteur parfois et surtout contre le vent.

L'équipage a passé une semaine un peu penché.

Depuis 3 jours les dépressions se créent sur les terres brésiliennes et se renforcent en mer vers les 30° / 33° sud.

Pluie, vent changeant... l'équipage s'occupe à lacher puis reprendre des ris.

Pas de grande performance cette semaine, ils remontent petit à petit vers les tropiques.

 

Le grand bouleversement des jours passés a été de retrouver La chaleur


 

la-douche-en-nav.JPG

  C'est ainsi qu'ils ont vraiment réalisé combien ils avaient eu froid dans le grand Sud.


Pouvoir

prendre une douche grâce au dessal

 enlever les cirés

ne plus dormir en chien de fusil

revivre habillé seulement d'un short

 

 

Guy a compris qu'un voilier c'était , surtout, fait pour les mers chaudes!!!

 

 

 

 

coucher-de-soleil.JPG

L'équipage a retrouvé le sourire

 

seul les légumes n'apprécient pas cette brusque chaleur.

 je leur parle de fraises, d'asperges pour les faire saliver.


Malgré la beauté de certains coucher de soleil, Guy commence à trouver cette remontée, longue et monotone

 

 

 

Ils sont à la moitié du parcours avant Natal  - Brésil - où ils pensent s'arréter  pour se réapprovisionner en frais avant les Accores.

 

J'informe Guy  et l'équipage  des nouvelles du monde et transmet les messages des amis qui nous contactent.  Merci pour eux.
 

 

Passez une bonne semaine et à bientôt

Maryline

 

 

 Pour être tenu au courant de chaque nouvelle publication d'article sur votre messagerie internet; il suffit de vous inscrire en indiquant votre adresse mail dans la rubrique newsletter du blog.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 09:22

 

Dur, Dur ! l'entrée dans l'atlantique.

sud-atlantique.jpg

Au Chili, une fois que les papiers administratifs sont terminés, vous n'avez plus le droit de remettre les pieds sur la terre ferme. Après deux jours à courir dans les différents bureaux, Guy et son équipage décide de partir mercredi 30 mars malgré une météo qui s'est détériorée. Il quitte Punta Arenas avec des vents d'ouest de 40 noeuds et se retrouve rapidement avec des vents soufflant en rafale à plus de 60 noeuds. Impossible de penser pouvoir naviguer dans les chenaux étroits permettant d'accéder à la haute mer. Au nord de Punta Arenas, Il n'y a plus vraiment d'endroits protégés pour attendre une accalmie.

Ils décident de regagner le seul coin tranquille qui se situe en face de Punta Arenas. Matin Bleu se retrouve au mouillage  derrière des dunes de sable après 15 milles de navigation. L'équipage est un peu secoué, ils ont pu tester le 5° ris pour la première fois mais à priori, le mauvais temps cumulé avec un froid intense ne les a pas enthousiasmés. Etonnant,non!

 

La météo ne prévoit rien de très bon pour les prochains jours. Un seul créneau semble être pour le vendredi 1 avril  mais il  faut calculer les heures des marées pour passer avec le courant  sortant et essayer d'éviter au maximun les mascarets. ( fortes vagues fabriquées par le vent soufflant à contre- courant)

 

Ils arrivent à passer les deux canaux sur le temps de la même marée. Les vents d'ouest puis de nord de 20 à 25 noeuds prévus ne sont pas vraiment au rendez-vous. Matin Bleu doit supporter des vents plus forts et au près. Ils s'arrètent pour attendre la nouvelle marée sortante pour gagner l'Atlantique. La mer est mauvaise, les mascarets bien présents... Il vaut mieux être prudent.

 

panneau de signalisation

Enfin, la sortie apparait, suffit de suivre le bon panneau !

 

 Les jours suivants restent sportifs. Le 2 avril, ils rencontrent des vents entre 40 à 50 noeuds dans une mer courte et un froid glacial.( 4° )

Le lendemain, les vents sont irréguliers et un peu moins forts mais la mer est devenue grosse avec des déferlantes dont l'une d'entre elles va réussir à coucher le voilier.

Nettoyage et rangement au programme!

 

Cela leur a permis de battre le record de vitesse: plus de 24 noeuds

et une moyenne de 10 noeuds sur 12 heures avec 4 puis 5 ris.

 

 L'équipage a trouvé ce passage difficile. Au vu des infos envoyées, on ne peut que les comprendre.

 

repas de fête

 

 

 

 

 

 

 Heureusement , ils avaient tout prévu!


Ils avaient cuisiné pour ne pas avoir à le faire dans le mauvais temps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Depuis la météo est plus clémente, ils ont pu récupérer.

La chaleur commence à se faire sentir, hier, il faisait 14°.

Le vent leur est favorable en général même s'Ils ont du faire du près avec des vents maximum de nord de 35 noeuds  mais, ouf!  les conditions s'améliorent

Dans les prochains jours, la météo prévoit des vents entre 10 et 25 noeuds et ils vont, bientôt,  se retrouver confronter au calme plat.

 

 mathieu et arthur 44° sud

 

 

 

Jeudi 7 avril,  Matin Bleu était

à 42.28 sud et 51.36 ouest.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Arthur et Mathieu dans les 44° sud ... mais côté Pacifique!

 

 

L'équipage de Matin Bleu vous donne le bonjour et apprécie toujours vos commentaires.

Nathalie, ils t'envoient un peu de fraicheur et le bonjour à Marc,  Daniela et leur princesse!

 

Bonne semaine

Maryline

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 08:47

 

Le voilier Ailé Matin Bleu à la une

 

 

Voiles et Voiliers a publié 4 articles sur son site internet : de la conception, aux voiles Ailes en passant par nos souvenirs de navigation ou de mouillages.

 

Pour lire les articles, il suffit de cliquer sur le lien.

 

Nous sommes toujours ravis de découvrir vos commentaires surtout Guy qui commence à trouver le temps long à voguer loin des amis!

 

Bonne lecture!

 

 

 

 

http://www.voilesetvoiliers.com/grande-croisiere/l-atlantique-et-le-pacifique-a-tire-d-ailes-4-50-000-milles-en-cinq-ans-ca-en-fait-des-souvenirs/

 

 

Le quatrième et dernier article relate les souvenirs glanés au cours de nos haltes. Certains s'y retrouveront mais nous n'avons pas pu évoquer tous les souvenirs qui nous réchauffent le coeur.

 

http://www.voilesetvoiliers.com/grande-croisiere/article/4028/l-atlantique-et-le-pacifique-a-tire-d-aile-3-matin-bleu-la-goelette-ailee-en-question

Le troisième article présente les voiles Ailes en espérant que vous trouverez réponse à vos questions!

 

http://www.voilesetvoiliers.com/grande-croisiere/article/3904/l-atlantique-et-le-pacifique-a-tire-d-aile-2-nous-avons-dessine-et-construit-notre-goelette-ailee

 Le deuxième article publié le 27 janvier 2011 évoque la conception et la construction du voilier

 

http://www.voilesetvoiliers.com/grande-croisiere/article/3851/l-atlantique-et-le-pacifique-a-tire-d-ailes-1-matin-bleu-a-l-aube-d-une-nouvelle-croisiere

Ce premier article publié le 07 janvier 2011 présente quelques moments forts de navigation avec Matin Bleu

 

Maryline

 

 

 

Repost 0
Published by matinbleu.over-blog.com
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 09:13

 

La descente des canaux de Patagonie à Tire-d'Ailes (2)

 

etrave-de-matin-bleu-au-lever-du-jour.JPG

Départ aux aurores, le ciel est clément, peu de vent

 

 

 

 

grande cascade

 

 

 

 

 

 

un dernier stop dans les paysages accueillants

une promenade à la découverte de cette superbe cascade

Il fait presque beau, pas encore trop froid

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mathieu-en-surplomb-matin-bleu-en-contrebas.JPG

 

 

 

 

Retour de la promenade, Matin Bleu attend sagement.

La descente est raide.

Mathieu semble observer avec intérêt!

 

 

 

 

 

 

 

 

navigation dans le gris ++

Les canaux en dessous de 52° sud c'est gris, froid ... minéral

 

 

 

glaçon disign

 

 

 

 

 

 

 

     les premiers glaçons apparaissent 

 

 

 

 

 

 

 

 

matin bleu dans les glaces

 

 

 

 

 

 

     Matin Bleu apprend à slalomer entre

 

 

 

 

 

 

 

 


arrivee du voilier devant glacier


 

 

 

 

Après des milles à surveiller les blocs de glace qui se sont détachés et sillonnent les canaux, Matin Bleu arrive au pied d'un glacier pour y passer la nuit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voilier devant glacier ++

 

 

 

Les journées sont fraiches, les nuits froides malgré le poële qui donne son maximum. La neige commence à faire son apparition, de plus en plus bas. Les glaciers grincent et le bruit de leurs craquements est impressionnant.

 

 

 

 

 

 


Le temps file, je n'arrive pas à suivre.Un troisème article photos va suivre.

 

Dimanche 3 avril, l'équipage de Matin Bleu a quitté Punta Arenas depuis 3 jours, des vent de 50 à 60 noeuds les ont obligés à attendre, à l'abri. Malgré tout, les derniers milles dans les canaux ont été physiques.

Matin Bleu se trouve au porte de L'atlantique avec aujourd'hui du vent de sud ouest de 40 noeuds. Les détails dans quelques jours.

à suivre!

Maryline



Repost 0
Published by matinbleu.over-blog.com - dans le voilier ailé Matin bleu en Patagonie
commenter cet article